Tous les articles
Solidarité financière

Les enseignants du primaire en résistance sont parfois sanctionnés par des retraits de salaire. Vous pouvez participer solidairement pour compenser ces sanctions financières:


voir ICI
 ↑  
Archives

Vous trouverez ici les archives des actions passées.

 ↑  
Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://resistancepedagogique.org/site/data/fr-articles.xml


Pour défendre les valeurs de la République,

l’heure est à l’insoumission à la politique de Sarkozy

APPEL AUX CITOYENS et à LA SOCIETE CIVILE


Nous, institutrices et instituteurs de la République, depuis deux ans, sommes entrés en résistance et en désobéissance pour défendre l’école publique ébranlée dans ses fondements par des « réformes » contraires à l’intérêt supérieur de l’enfant.

 

Aujourd’hui, l’idéologie d’un parti extrémiste aux solutions discriminatoires a pénétré les sphères du pouvoir. Sous couvert de lutte contre l’insécurité et la délinquance, des lois contraires à l’esprit de notre République ont été votées, d’autres le seront certainement prochainement. Des décisions visant à stigmatiser et exclure certaines catégories de la population créent un climat de tension insupportable. Même si elles visent à masquer l’échec d’une politique économique et sociale qui pénalise les plus faibles, toutes ces mesures constituent d’abord une menace pour la démocratie et la paix civile.

Par l’abus de pouvoir d’un homme et d’un gouvernement dévot, l’Etat de droit est aujourd’hui en danger. Or, c’est de notre silence, de notre résignation, de notre passivité et de notre soumission que ce pouvoir autoritaire et brutal tient sa force. Il est temps d’enrayer cette machine infernale.

 

A tous les citoyens, à toutes les forces vives de notre République, nous lançons un appel pressant à se déclarer en insoumission ouverte à cette politique immorale et dangereuse pour défendre les valeurs et les institutions républicaines qui sont bafouées par des lois et décrets contraires à la dignité humaine et à l’égalité des citoyens devant la loi.

L’affichage public et massif de cette dissidence civile, éthique et responsable, signera l’échec de ce pouvoir à régenter les esprits, à gouverner par la peur et à imposer ses lois anti républicaines et ses réformes anti sociales.

Notre démocratie a besoin de respirer. Elle a plus que jamais besoin de citoyens libres, éclairés et responsables qui sachent faire prévaloir les exigences de la conscience et de la raison pour bâtir une société plus juste, plus tolérante et plus solidaire.

 

Désormais, notre devoir à toutes et à tous est de ne pas être complice de cette régression démocratique et sociale et de construire, dès aujourd’hui, un avenir porteur d’espérance pour tous.

Ensemble, nous le pouvons si nous le décidons !

Nous appelons les citoyens, les associations, les partis, les syndicats et toutes les forces de la société civile à rejoindre le mouvement de résistance civique aux lois anti républicaines qui déshonorent notre pays, à diffuser largement cet appel et à participer massivement aux rassemblements du 4 septembre partout en France.



Date de création : 16/08/2010 @ 21:52
Dernière modification : 25/02/2013 @ 13:42
Catégorie : - Qui sommes-nous ?
Page lue 10920 fois


Réactions à cet article

Réaction n°4 

par JIDE le 20/08/2010 @ 09:56

Aujourd’hui, l’idéologie d’un parti extrémiste et altermondialiste aux solutions discriminatoires veut pénétrer les sphères du pouvoir ! Sous couvert de défendre nos institutions républicaines centenaires et ceux qui les représentent, élus démocratiquement, lancent un cri à la destruction de l’État de droit : appel à l’insoumission des lois de la République !   Une poignée de jeunes privilégiés qui n’a jamais quitté les murs de l’école : ils sont passés du statut d’apprenant à celui d’appreneur (aïe, pas la tête !). Peut-être des nostalgiques des camps de rééducation ?   Soyons rassurés, nos chères têtes blondes, une fois passées entre leurs mains, ne sauront pas écrire, ni s’exprimer individuellement, mais saurons répondre à un mot d’ORDRE ! L’essentiel n’étant pas d’apprendre, bien entendu, mais de détruire ce que l’humanité a mis tant de temps et de peine à construire.   Signé : La CIC (Contre Insurrection des Cancres)

Réaction n°3 

par shagya le 20/08/2010 @ 09:19

Les véritables extrémistes sont ceux qui ne repectent pas la démocratie, les "insoumis" qui bafouent les lois, une minorité de personnes qui veulent imposer par tous moyens leur folle idéologie à une majorité bien souvent silencieuse.

Non, vous ne représentez pas l'ensemble des institutrices et instituteurs de la République, et merci de ne pas décider à la place des parents des "fondements de l'intérêt supérieur de l'enfant".

P.s: Je n'ai pas beaucoup de moyens, mais c'est gràce à des gens comme vous que nous nous retrouvons discriminés et sommes obligés de placer nos enfants en école privée.


Réaction n°2 

par brod le 18/08/2010 @ 22:16

mille merci à celles et à ceux qui ont le courage de s'insurger! L'idéologie dominante vise à tuer les petites gens. Les vautours veulent pouvoir fondre sdur leurs proies en toute liberté.Ils se sentent tout puissants. Le peuple est encore trop passif. Tout ce qui peut le réveiller et le mobiliser pour défendre ses droits est bienvenu.

Bernard Rodenstein


Réaction n°1 

par perreau le 18/08/2010 @ 21:35

j,ai imprimé le texte   je suis entierement d,accord avec vous

Visites

 628725 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
r6fg2G
Recopier le code :
156 Abonnés