Actualités - Convergence

Nombre de membres 86 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Convergence

Evaluations en Angleterre : les enseignants projettent de boycotter des tests à l'école  -  par valrie

 

Lu dans le Guardian du 23 mars 2010 : Teachers plan to boycott school tests.

 

Les enseignants projettent de boycotter des tests à l’école.

Les professeurs principaux en Angleterre s’apprêtent aujourd’hui à enclencher une bataille avec le prochain gouvernement quelle que soit sa couleur politique. Des milliers d’entre eux ont l’intention de boycotter les tests nationaux pour les élèves âgés de 11 ans après les prochaines élections (législatives, prévues le 6 mai [Ndlr]).

Les syndicats ont appelé les milliers de directeurs d’écoles (et leurs députés) à se prononcer par un vote en faveur d’un boycott des tests de maths et d’anglais, connus sous le nom de « Sats », et sur lesquels devront plancher 600 000 élèves pendant une semaine à partir du 10 mai.

Ce boycott pourrait donc être le premier conflit auquel le nouveau gouvernement sera confronté dès son élection.

« frustrer l’administration »

Les principaux syndicats enseignants – la NUT (National Union of Teachers) et la NAHT (National Association of Head Teachers) ont demandé aux enseignants s’ils seraient d’accord de « frustrer l’administration » de ces tests.

« Si nous avons un résultat favorable au vote, et nous sommes confiants, nous publierons des consignes de ce que ne devront pas faire les enseignants ; ce qui privera l’administration de ces tests » déclare Christine Blower, la secrétaire générale de la NUT.

En janvier, un quart des membres de la NUT ont répondu à un vote initial. Les trois-quarts de ces votants se sont prononcés pour un boycott.

Les partis sont favorables aux tests.

Le parti travailliste et les conservateurs sont favorables aux tests [Sats].

L’année dernière, Gordon Brown s’était adressé personnellement aux enseignants en leur demandant de ne pas les boycotter. Ed Balls, le Secrétaire aux écoles, a annoncé des reformes concernant ces tests pour l’année prochaine. Ils seront publiés avec les annotations des enseignants en plus des notes données par les correcteurs externes.

Les Tories projettent de transférer les tests en première année de l’école secondaire et de les faire corriger par les enseignants, plutôt que par des examinateurs externes.

Stigmatisation, dressage.

Mais les syndicats veulent les mettre au rebut.

Pour eux, les tests sont utilisés pour remplir des tableaux de résultats par école « sans intérêt ». Ils stigmatisent les établissement qui comportent un grand nombre d’élèves en difficulté et transforment la dernière année de l’école primaire en un dressage pour les examens.

Lors de sa conférence annuelle à Liverpool le mois prochain, le syndicat demandera aux enseignants d’adopter une motion demandant la suppression de « Sats ».

Cette motion, proposée par des enseignants de Waltham Forest, dans l’est de Londres, stipule : « Nous pensons que nous devons nous tourner vers un système où l’évaluation est vraiment au service de l’apprentissage. Les « league tables » sont à l’origine d’un déclin de l’intérêt pour la lecture et pour les apprentissages chez les enfants. En abolissant Sats, nous faisons un premier pas vers un vrai progrès. »


Pour les anglophones, le texte original du GUARDIAN (quelques paragraphes ont été réorganisés lors de la traduction) se trouve à l'adresse :

http://www.guardian.co.uk/education/2010/mar/23/teachers-tests-boycott

 

Headteachers in England were today gearing up for a battle with the next government – whatever its political colour – after it emerged that thousands plan to boycott national tests for 11-year-olds days after the general election.

Teachers’ trade unions are balloting tens of thousands of school heads and their deputies over whether to boycott maths and English tests, formerly known as Sats, which 600,000 children are expected to sit during the week starting 10 May.

Teachers have until 16 April to vote, but today the unions – the National Union of Teachers (NUT) and the National Association of Head Teachers (NAHT) – said they were confident the majority of those balloted would vote for a boycott.

The two unions have asked teachers whether they would agree to "frustrate the administration" of the tests. Pupils and teachers would still attend school if a boycott went ahead, but children would not be entered for the tests.

A boycott could be the first battle a new government faces after the election, which is predicted to be called for 6 May.

Labour and the Conservatives support the tests. Last year Gordon Brown made a personal appeal to teachers not to boycott them. Ed Balls, the schools secretary, has announced reforms to next year’s tests which will see teacher assessments published alongside the externally marked exams. The Tories are considering deferring the tests to the first year of secondary school and allowing teachers, rather than external examiners, to mark them.

But the unions want them scrapped, saying the tests are used to compile "meaningless" school league tables, which unfairly stigmatise schools with the most challenging pupils, and turn children’s last year of primary school into a repetitive drill for the exams.

Christine Blower, the general secretary of the NUT, said : "If we have a successful ballot outcome, which we are confident that we will, then we will issue a list of instructions to teachers of things they should not do so, that way it will frustrate the administration of the tests."

In January, a quarter of NUT members responded to an initial ballot. Three-quarters of respondents voted for a boycott.

Teachers will be asked to pass a motion at the union’s annual conference in Liverpool next month calling to abolish Sats.

The motion, proposed by teachers in Waltham Forest, east London, states : "We believe that we must move to a system where assessment is truly for learning ... League tables are the driving force behind the decline in nurturing a love of reading and a love of learning in children. Abolishing Sats is the first step in a move to genuine improvements in achievement."

The NUT is also heading for collision course with the next government over the expansion of academies. At the conference, teachers will be asked to step up plans to thwart Labour and Tory proposals to boost the number of academies.

A motion, proposed by teachers in Lambeth, south London, states : "Further expansion of the academies programme may tip the balance from a coherently planned, local and democratic education system into a wasteful patchwork of privatised, competing school market places in which those with ’buying power’ will do best."

Publié le 05/04/2010 @ 10:31   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer interventions des enseignants en résistance

Déplier Fermer Solidarité

Déplier Fermer Dans les médias

Déplier Fermer Convergence

Déplier Fermer Communiqués du réseau

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
02-2017 Mars 2017 04-2017
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Billets des amis
Visites

 622720 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
A2Ky
Recopier le code :
156 Abonnés