Actualités - Communiqués du réseau

Nombre de membres 87 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Communiqués du réseau

Scoop : les évaluations nationales n'ont aucune valeur !  -  par Phil_OGM

 Le rapport du Haut Conseil de l'Éducation conforte notre appel au boycott.

« ...Compte tenu de la diversité des pratiques observées (certains enseignants laissant par exemple à leurs élèves plus de temps que prévu pour faire les exercices) ou de la reprise à l’identique d’un certain nombre de questions d’une année sur l’autre (ce qui peut inciter les enseignants à « préparer » leurs élèves à y répondre) ...

... les évaluations de CE1 ne peuvent servir de support à l’élaboration rigoureuse d’un indicateur de pilotage du système éducatif relatif aux acquis. »

Voilà 3 ans que nous disons exactement cela, 3 ans que nous refusons de faire passer ces évaluations, 3 ans que nous vous invitons à en faire autant, que nous subissons des pressions voire des humiliations de notre hiérarchie et que nous renonçons à la prime versée pour cette mascarade.

 

Aujourd'hui, c'est le HCE, le Haut Conseil de l'Éducation qui publie un rapport affligeant pour cette politique de pilotage du système éducatif et qui recommande « de renoncer aux indicateurs actuels de la LOLF sur la maîtrise des compétences de base. »

 

Rappelons que le Haut Conseil de l'Éducation est composé de 9 membres nommés par le président de la république, le président de l'assemblée nationale, le président du sénat et le président du Conseil Économique et Social.

 

Le réseau de résistance pédagogique n'est pas étonné des critiques formulées par le HCE. Il appellera une nouvelle fois à boycotter totalement les évaluations de CM2 et de CE1 en 2012. Ces évaluations sont non seulement inutiles et peu fiables, elles sont de plus nocives pour les enfants fragiles.

 

Le réseau de résistance pédagogique reste vigilant quant aux propositions faites, car un système d'évaluations délégué "à un organisme indépendant" remet en cause le professionalisme des organismes publics existant. Une délégation au privé ne saurait garantir la qualité et la fiabilité des résultats obtenus.

Par ailleurs, quelle que soit la validité des résultats obtenus, leur utilisation pour le pilotage de la politique éducative par le chiffre, continue de représenter un grand danger, tant pour les individus que pour la société.

Publié le 25/09/2011 @ 22:41   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Rubriques

Déplier Fermer interventions des enseignants en résistance

Déplier Fermer Solidarité

Déplier Fermer Dans les médias

Déplier Fermer Convergence

Déplier Fermer Communiqués du réseau

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
05-2017 Juin 2017 07-2017
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Billets des amis
Visites

 637220 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
wYtghT
Recopier le code :
156 Abonnés