Actualités - Communiqués du réseau

Nombre de membres 86 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
 


Communiqués du réseau

Communiqué du lundi 18 mars 2013  -  par Rseau

Le réseau des enseignants du primaire en résistance pédagogique prend acte du jugement prononcé par le tribunal administratif de Toulouse qui vient de rejeter la requête d'annulation des sanctions financières infligées à notre collègue Alain REFALO par sa hiérarchie.

Ces sanctions financières n'existent pourtant pas dans l'échelle des sanctions disciplinaires de l'Education Nationale ; elles sont par conséquent illégales.

Les retenues sur salaire relèvent de l'arbitraire le plus total : il est en effet officiellement reproché à Alain Refalo de ne pas appliquer à la lettre la directive Darcos sur l'Aide Personnalisée. Sur le temps des deux heures dédiées aux élèves en difficulté, notre collègue a organisé un atelier de théâtre pour leur plus grand bien. Il n'a fait qu'exercer sa liberté pédagogique qui offre encore des marges de manœuvre dans notre travail d'enseignant.

Par ailleurs, nous sommes nombreux à avoir aménagé ou boycotté ouvertement ce temps d'aide personnalisée, dont le but était de supprimer les RASED, et à n'avoir subi aucune sanction...
 
Nous persistons donc à demander au ministre :

  •  la levée des sanctions pour tous les enseignants qui se sont indignés et qui ont résisté et désobéi de 2008 à 2012  (voir notre pétition)
 
Aucune refondation ne peut réussir avant d'avoir déblayé les gravats du champ de ruine laissé par le précédent gouvernement. Les sanctions font obstacle à la refondation que nous appelons par nos actes de désobéissance depuis 2008 : comment reconstruire la confiance sans cette réparation élémentaire ?
 
Tous les enjeux de cette décision dans la déclaration d'Alain REFALO
 

Réseau des Enseignants du Primaire en Resistance -www.resistancepedagogique.org
Publié le 18/03/2013 @ 11:32   Tous les billets   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut


Commentaires

Réaction n°1  -  par Laplanche le 18/03/2013 @ 15:26

C'est une mauvaise nouvelle, bien qu'attendue...
Cela confirme que sur ce point, le gouvernement ne souhaite pas revenir sur les décisions prises sous l'ère Sarkozy, car il suffirait d'une demande du ministère à l'administration pour que les sanctions soient levées. Il n'y a pas de différence entre le Ministre de l'Education Nationale actuel et ses prédécesseurs de droite: même appréciation et même politique sur ce point.
Bon courage à Alain Refalo et aux désobéisseurs !
Rubriques

Déplier Fermer interventions des enseignants en résistance

Déplier Fermer Solidarité

Déplier Fermer Dans les médias

Déplier Fermer Convergence

Déplier Fermer Communiqués du réseau

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
02-2017 Mars 2017 04-2017
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Billets des amis
Visites

 623618 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
n6tHFA
Recopier le code :
156 Abonnés