Causeries - Réflexions - Aide personnalisée: que faisons-nous cette année 22009-2010 ?

Nombre de membres 89 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!


le 31/08/2009 @ 19:48
par PhilOGM

PhilOGM

Administrateur
3 messages

Bonjour,

Sur la semaine à 4 jours, prendre tous les élèves, comme beaucoup d'entre nous le faisaient l'année scolaire dernière, revient à leur ajouter 30 minutes à une journée déjà très longue... C'est en contradiction avec notre revendication d'une journée scolaire qui respecte les rythmes chronobiologiques des enfants.

Que faire alors: être présent mais ne pas prendre d'élèves?

Qu'envisagez-vous cette année?


Au plaisir de vous lirePhil OGM

Site web PhilOGM
Poster une réponse Haut  

Réponse n° 1
--------
le 31/08/2009 @ 20:37
par Notonecte

Notonecte

1 message

Malheureusement, cette année je vais vous lâcher sur ce point de désobéissance.
En effet, je suis à présent en IME.
je vais suivre et faire suivre vos échanges à des enseignants de Sarthe.

Bon rentrée militantes à tous, avec au cœur de nos préoccupations les droits de l'enfant (année anniversaire...)

Sébastien (Noto smiley complice)
Ecrire à Notonecte
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 2
--------
le 01/09/2009 @ 00:43
par Andre

Andre

1 message

Ah ! Le réseau réfléchit sur l'APE. Je suis content car je me sens moins seul.

Cette année 2009-2010 je ne ferai toujours pas d'heure APE.

 

QUE FAIRE ?

1-Réclamer le retour des postes RASED.

2-Ne pas rallonger la journée des enfants donc refuser de faire APE.

3-Pour les 60h, être présent pour recevoir les parents avec leurs enfants, s'investir sur l'école... et trouver là des heures pour une vraie concertation avec les RASED (et pas entre 2 couloirs ou en mangeant ou en laissant ses élèves à 1 EVS comme je l'ai vu...) Mais aussi compter vos heures et réclamer (pour les embêter vos heures sup pour les verser à la caisse de solidarité). Donc valoriser notre travail "souterrain" celui que l'on fait et qui n'est jamais comptabilisé.

Ecrire à Andre
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 3
--------
le 02/09/2009 @ 21:18
par Ninon

Anonyme

2 messages

Bonsoir,
le 15 octobre 2008, devant un parterre de 250 collègues de ma circonscription, mon IEN me promettait la venue du RASED dans ma classe en milieu rural. "Je vous promets qu'en janvier, la maîtresse E du secteur de votre école viendra pour apporter l'aide aux enfants qui en ont besoin." Les promesses n'engagent que ceux qui y croient, disait l'autre. On s'est passé du réseau toute l'année, comme l'année précédente, comme celle avant, si l'on veut bien faire exception des 3 visites de la psychologue scolaire...
Et pourtant dans ma classe, il y avait, sur 25 élèves, 5 élèves nécessitant une prise en charge. Pas moins de 20%, donc.
Le dispositif que nous avons fini par mettre en place l'année dernière, en janvier, était proposé à tous les enfants de la classe, en prolongement de la matinée scolaire. Doit-on préciser que les enfants qui ont le plus mal vécu ce temps était précisément ceux en grande difficulté ?
Cette année, j'ai signé la charte, et je réfléchis à la meilleure façon de concilier l'intérêt des enfants, mes obligations de service, et mes convictions militantes.

Tout d'abord, demander, comme prévu dans la circulaire n°2008-082 du 5/6/8, que ces heures, ou une partie, soient consacrées au "renforcement de la formation professionnelle continue des enseignants hors de la présence des élèves".
Proposer, le cas échéant, d'ouvrir l'école le mercredi matin, et prendre alors les enfants sur des projets coopératifs.
Mettre en oeuvre dans ma classe la coopération et la différenciation pédagogique, (extrait de la circulaire sus-citée : "Le premier de ces moyens est la différenciation pédagogique dans la classe pendant les 24 heures d’enseignement dues à tous les élèves.)
Faire remonter aussi souvent que nécessaire auprès de l'administration le besoin en personnel spécialisé pour aider les enfants relevant de la prise en charge RASED.
Informer les parents du sens de cette démarche, amener les collègues à nous rejoindre sur ce chemin.

Je ne crois pas que mes engagements remportent l'adhésion de mon nouvel IEN. Cette année encore il faudra lutter. Ninon
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 4
--------
le 05/09/2009 @ 09:21
par antigone

antigone

1 message

Dans mon école, sur 6 classes, nous sommes déjà au moins trois à avoir décidé de nous former au lieu de prendre les enfants; deux collègues optent pour un projet commun d'autoformation sur l'histoire de l'art et les arts visuels, quant à moi je me demande si je ne vais pas adopter un mix entre formation (groupe Freinet) et communication avec RASED et parents. Je peux aussi faire le ménage sur les étagères de ma classe (non, j'déconne!)

Alors bien sûr, ce ne sera pas du goût de l'ien, qui doit faire appliquer cette année 54 h de présence devant élèves et 6h de:  relations avec parents/préparations/bilans (contre 48/12 l'an dernier);

sauf que le texte de référence est celui de l'année dernière qui nous autorise à utiliser tout ou partie des heures en formation etc...

Pour finir, sincèrement, AUCUN DE MES ELEVES de cette année ne relèverait du dispositif, ceux en difficulté ayant avant tout besoin d'un regard positif et d'une valorisation A L'INTERIEUR du groupe; c'est toujours vrai, mais là c'est ENCORE PLUS vrai!


Antigone

Ecrire à antigone
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 5
--------
le 13/06/2010 @ 14:39
par florence

Anonyme

visiteur

J'ai tout essayé cette année avec ma classe cp/ce1:
-application bête et méchante en pur soutien avec les 2 le plus en "difficulté" après l'école; je n'ai pas tenu au delà de la période 1, trop mal à l'aise face à ce choix vis à vis des enfants(toujours les mêmes) de moi-même, me sentant quasi traître/ce qui reste des rased, et surtout pas à ma place.
- Courrier aux parents et ouverture à tous les enfants volontaires, toujours après l'école, sur des thèmes annoncés (jeux de maths, jeux d'écriture etc) en période 2 et 3; pour le coup grand succès mais c'est moi qui ne suit pas avec trop de fatigue, trop de boulot à 22,23h ou plus, mes 3 enfants récupérés crevés à 19h au lieu de 18, la course...et sans intérêt pour les élèves en difficulté, aussi crevés que moi de ces journées à rallonge.
- Plus rien petit à petit en période 4 mais sans m'expliquer clairement auprès des parents, des collègues, de l'inspection.
-recourrier aux parents en période 5(!) Proposition de prendre à la carte les enfants volontaires en groupes d'aide à la sauce coopérative (ils s'inscrivent pour être aidés ou pour aider). cette fois-ci après leur déjeuner de 13h à 13h20 (nous n'avons qu'1h30 de pause) pour me libérer la fin d'aprem pour corriger, ranger, préparer...
C'est n'importe quoi, j'ai dû m'y tenir 2 ou 3 fois, c''est physiquement trop pour moi (et je suis en forme!), alors j'imagine pour un petit de 7 ans en difficulté scolaire!!

Je ne me revendique pas "militante" ou "désobéisseuse" ou je ne sais quoi;
Mais ce nouveau geste qui nous est demandé-désigner un tel ou une telle, pour travailler sans le groupe classe, hors temps scolaire, et en s'adaptant à tout sauf au rythme des enfants (au bus, à la cantine, au clae, au judo, à la flûte, au caté!!!)
...ce nouveau geste donc, j'ai beau faire il ne passe pas.

J'arrête de me torturer l'esprit, je reprends du temps pour faire des projets, préparer ma classe, me former, et plus terre à terre corriger ...et nettoyer mon tableau!... voire m'occuper éventuellement de mes propres enfants avant la nuit...
bref j'arrête cette "aide"
et non je ne la "proposerai" pas le mercredi sachant que toutes les activités mjc et compagnie dans le coin se font maintenant ce jour là.
je me contenterai de signaler en CE que je préfèrerai repasser à 4,5 jours pour tous.

question à ceux qui ont déjà arrêté: comment avez-vous procédé face aux familles, à la hiérarchie si vous êtes seul dans votre équipe à prendre cette décision?

merci
florence
Poster une réponse Haut  
Réponse n° 6
--------
le 13/06/2010 @ 19:26
par Bianca

Anonyme

visiteur

Bonsoir Florence,
Je comprends très bien ce que tu ressens par rapport à l'APE étant passée par là l'an dernier et ayant décidé au bout d'une période que je ne pouvais pas imposer ça aux enfants (maternelle).
J'ai simplement prévenu les parents par un petit mot en leur expliquant que cette heure supplémentaire après l'école est en trop, inefficace et pénible pour les enfants, surtout ceux qui sont en difficulté et que ça permet au ministère de supprimer le RASED, mais que je mets ces heures à leur disposition pour parler avec eux de leurs enfants, de l'école, des questions qu'ils se posent sur ce qui se passe dans l'Éducation Nationale.
Certains sont venus, ça m'a permis de leur expliquer le rôle du RASED et comment sa suppression se traduit dans la classe.
La plupart des parents ont bien compris ma position et m'appuient.
Mes autres collègues font l'APE.
Ma directrice remplit les tableaux d'APE en me signalant présente dans ma classe sans les enfants.
L'Administration est au courant (j'ai écrit une lettre l'an dernier), mais ne bouge pas.
L'IEN n'a rien vérifié.
Pour ma part, j'ai récupéré ma sérénité et des relations plus fortes avec les parents.
Je pense que le plus important est de ne pas hésiter à bien les informer.
Sans nous, ils n'ont que les infos des JT et c'est bien peu. Quand ils sentent que nous défendons leurs enfants et pas notre confort ( même si celui-ci compte) et que nous estimons qu'ils ont droit à l'information sur ce qui se passe pour leurs enfants, ils nous soutiennent assez naturellement et en connaissance de cause. 
Voilà, si ça peut t'aider....
Bon courage et bravo
Bianca
Ecrire à Bianca
Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Causeries  



Visites

 960829 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
R
1
F
2
R
3
F
4
9
5
k
6
w
7
G
8
G
9
Recopiez les 5 caractères du code ci-dessus (en respectant majuscules/minuscules) selon les positions indiquées ci-dessous :
2-8-3-2-8
158 Abonnés